ACTUALITÉS

Sida Info Service sort de redressement judiciaire et va pouvoir se concentrer sur son développement

Communiqué de presse

Par jugement en date du 18 mai 2017, le Tribunal de grande instance de Paris a validé le plan de redressement par voie de continuation présenté par Sida Info Service. Cette décision entérine la sortie définitive de redressement judiciaire de l’association, qui avait été décidé le 10 mars 2016.

Grâce au soutien de ses partenaires institutionnels et la revue à la baisse de la dette, accordée par ses créanciers, le plan de continuation permet une restructuration significative de la dette dont le remboursement sera suivi par maître Gilles Pellegrini, en qualité de commissaire à l’exécution du plan.

Sida Info Service se réjouit de la décision du Tribunal de grande instance de Paris qui permet à l’association de conserver toute sa place dans le champ de la lutte contre le VIH/sida, des IST, des hépatites et de la santé sexuelle.

Aujourd’hui, avec 52 salariés, Sida Info Service peut désormais se concentrer sur son développement et renforcer son expertise dans le domaine de la relation d’aide à distance téléphone et Internet.

Gérard Desborde, président, et Arame Reymes-Mbodje, directrice, « remercient toutes celles et tous ceux qui ont soutenu Sida Info Service durant cette période de crise intense et qui a malheureusement entraîné de nombreux dommages tant humains que financiers ».

Gérard Desborde et Arame Reymes-Mbodje remercient « en particulier les salariés qui ont fait preuve de cohésion et qui ont maintenu la qualité des services de relation d’aide à distance de l’association vis-à-vis des usagères et des usagers ».

***

Sida Info Service a été créée en 1990 par l’Agence française de lutte contre le sida (AFLS) pour compléter le dispositif de lutte contre le VIH/sida en mettant en place une ligne téléphonique nationale sous la forme d’un numéro vert (gratuit) accessible 24h/7j. Depuis sa création, l’action de Sida Info Service s’est étendue progressivement pour répondre à tout ce qui relève de la lutte contre le VIH/sida, les hépatites, pour la santé sexuelle et contre les exclusions. Le respect de l’anonymat, de la confidentialité des échanges et le principe de non jugement accompagnent son activité et son développement et constituent son éthique.

Contact : Alain Miguet – Sida Info Service

amiguet@sis-association.org ou 01 41 83 43 23

SIS-Association recrute un écoutant (H/F) en lien avec le TRT5, groupe inter associatif de lutte contre le sida

SIS-Association (Sida Info Service, Hépatites Info Service…) propose grâce à ses services d’aide à distance (téléphone, mails, chat, forum, réseaux sociaux) une écoute individualisée 7j/7 de 8h à 23h sur de nombreuses problématiques de santé : VIH, hépatites, IST, santé sexuelle, IVG, contraception, droit des malades.

Les missions principales d’un écoutant sont d’écouter sans jugement, de soutenir, informer, et orienter toute personne qui nous contacte. Le métier d’écoutant s’intègre dans un travail d’équipe, supervisé par des psychologues, et nécessite une constante mise en perspective de la relation d’aide à distance. Les bases du travail d’écoute s’appuient sur la théorie Rogérienne, le counselling, et emprunte aussi des éléments de psychologie clinique.

Le TRT5 est un groupe inter associatif qui rassemble 9 structures de lutte contre le sida et les hépatites virales. Il exerce une veille éthique permanente sur tous les essais cliniques qui incluent des personnes séropositives. Il joue également un rôle dans la prise en compte des intérêts des personnes vivant avec le VIH et les hépatites virales dans l’amélioration de la prise en charge médicale, à travers sa participation à l’élaboration des recommandations françaises.

L’écoutant TRT5 sera chargé de représenter SIS-Association au sein du collectif, de participer à des groupes de travail, des comités scientifiques sur la recherche, et de rendre compte de ces travaux aux équipes d’écoutants.

Formation et expérience

– A partir de BAC+3 – BAC +5,
– Expérience du milieu associatif appréciée,
– Expérience dans le milieu socio-éducatif ou milieu de la santé appréciée.

Profil

– Bonnes qualités relationnelles,
– Capacités d’introspection,
– Capacités de synthèse,
– Dynamique,
– Bonne élocution,
– Respectueux du cadre de travail (horaires, cadre institutionnel et éthique).

Compétences professionnelles

– Maîtrise de l’expression orale,
– Capacités rédactionnelles : comptes rendus, participation à la rédaction de brèves thérapeutiques ou médicales,
– Maîtrise des principaux outils informatiques,
– Connaissances de l’infection à VIH, des hépatites virales et des IST,
– Notions générales en santé sexuelle et reproductive.

Localisation

Pantin (93)

Rémunération

Selon grille indiciaire de l’association + primes de soirée et de week-end.

1 CDD de remplacement à 35h Ecoute dont TRT5.

Le poste est à pourvoir à partir du 15 mai 2017 et démarrera par une formation sur les fondamentaux du VIH/hépatites /IST/ IVG/contraception et l’entretien en relation d’aide.

Modalités de candidature

Envoyer lettre de motivation et CV à recrutement@sis-association.org

SIS-Association recrute des Écoutants (H/F) au sein de ses équipes de Grenoble et Pantin

Sida Info Service / SIS-Association propose grâce à ses services d’aide à distance (téléphone, mails, chat, forum, réseaux sociaux) une écoute individualisée 7j/7 de 8h à 23h sur de nombreuses problématiques de santé : VIH, hépatites, IST, santé sexuelle, IVG, contraception, droit des malades.

Coordonnées : 41 rue Delizy 93500 Pantin

Description du poste

Les missions principales d’un écoutant sont d’écouter sans jugement, de soutenir, informer, et orienter toute personne qui nous contacte. Le métier d’écoutant s’intègre dans un travail d’équipe, supervisé par des psychologues, et nécessite une constante mise en perspective de la relation d’aide à distance. Les bases du travail d’écoute s’appuient sur la théorie Rogérienne, le counselling, et emprunte aussi des éléments de psychologie clinique.

Profil recherché : confirmés

  • Bonnes qualités relationnelles
  • Capacités d’introspection
  • Capacités de synthèse
  • Dynamique
  • Bonne élocution
  • Respectueux du cadre de travail (horaires, cadre institutionnel et éthique)

Compétences professionnelles :

  • Maîtrise de l’expression orale et écrite.
  • Maîtrise des principaux outils informatiques.
  • Connaissances générales de l’infection à VIH, des hépatites virales et des IST.
  • Notions générales en santé sexuelle et reproductive.

Contrat à durée indéterminée (CDI)

30h hebdomadaires

Rémunération

Selon grille indiciaire de l’association

Modalités de candidature

Envoi Lettre de Motivation et CV à recrutement@sis-association.org

Divers

Poste basé à Pantin et Grenoble

 Date limite : 30/04/2017

L’autotest VIH récompensé par le Prix Galien 2016. SIS-Association est partenaire du dispositif.

Le laboratoire AAZ-LMB a reçu, le 8 décembre dernier, le prix Galien 2016, prix de La recherche pharmaceutique pour AutotestVIH. SIS-association est partenaire de ce dispositif innovant comme ligne d’écoute, d’accompagnement et de soutien pour la réalisation des autotests.

Liens:
> le palmarès Galien 2016
> Tutos vidéo YouTube de la réalisation d’un autotest VIH

Disparition d’Amédée Thévenet, ancien président de Sida Info Service / SIS-Association

« J’ai beaucoup appris de Pierre Kneip ». C’est par ces mots qu’Amédée Thévenet présentait en décembre 1996 le numéro spécial d’Observations et Témoignages, qui rendait hommage quelque temps après sa disparition au fondateur de Sida Info Service. Pierre Kneip, un homme que je n’ai pas connu. Cependant, à mon arrivée à Sida Info Service en avril 1999, son aura marquait toujours le lieu, les équipes, et donnait le cap de l’association au combat contre le VIH/sida.

Aujourd’hui, Amédée Thévenet a lui aussi disparu emporté à 88 ans par une leucémie qu’il a longtemps combattue. En 2006, dans une interview qu’il m’avait accordée, il rappelait les circonstances de son engagement dans la lutte contre le sida :

« Je connaissais le directeur de l’AFLS Dominique Charvet parce que j’avais été avec lui au cabinet de Pierre Bérégovoy. Il me disait régulièrement qu’il fallait faire quelque chose. Un jour, il m’a appelé dans son bureau pour me présenter Pierre Kneip et Yves Ferrarini, deux jeunes hommes qui répondaient sur un téléphone payant de l’association AIDES. Il m’a dit : « On va faire un téléphone gratuit, j’en ai parlé au ministre de la Santé Claude Évin, nous souhaitons que tu sois président. »